L’étude Fos Epseal : quèsaco ?

L’étude participative en santé environnement ancrée localement (EPSEAL) consiste à produire des connaissances légitimes, robustes et pertinentes sur les interactions locales entre santé et environnement, en associant étroitement les habitants des deux villes du Golfe de Fos à toutes les étapes de la recherche : de la construction de l’objet scientifique et du questionnaire d’enquête, à l’interprétation des résultats et à la réflexion sur leur utilisation, en passant par l’analyse des données collectées de manière représentative auprès des habitants, et jusqu’à la valorisation et la dissémination des résultats.

Ce carnet collaboratif joue ainsi un rôle clé dans l’articulation des échanges entre chercheurs et participants de l’étude, et entend appuyer, prolonger et élargir le processus de co-construction des connaissances engagé depuis 2015.
Le projet FOS EPSEAL est une recherche interdisciplinaire (sociologie, anthropologie, épidémiologie) menée par une équipe franco-américaine soutenue par l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (PNREST Anses, Cancer ITMO AVIESAN, 2014/1/023) et basée au Centre Norbert Elias (Marseille).

 

The Community-Based Participatory Environmental Health survey (CBPEH in English, EPSEAL in French) aims at producing legitimate, robust and relevant knowledge of local interactions between health and environment, by closely engaging the residents of the two towns located in the Gulf of Fos (France), at all research stages : from shaping of the scientific object and survey tool, to results interpretation and reflection on the use thereof, through data analysis, up to dissemination.
This collaborative scientific blog hence plays a crucial role in articulating exchanges between researchers and survey participants, and intends to support, further and expand the process of knowledge co-construction, initiated since 2015.
The FOS EPSEAL project is an interdisciplinary research (sociology, anthropology, epidemiology) conducted by a French-US team funded by the French Agency for Food, Environment and Occupational Health and Safety (PNREST Anses, Cancer ITMO AVIESAN, 2014/1/023), based at Centre Norbert Elias (Marseilles, France).